Acupuncture

L’acupuncture est une partie de la médecine chinoise. Elle envisage l’individu dans son ensemble, dans son environnement, dans un équilibre Yin/Yang, Qi (souffle ou énergie) et Sang… Certains points situés sur des méridiens seront, après un diagnostic en médecine chinoise, à tonifier, disperser ou harmoniser grâce à de petites aiguilles disposées sur ces points de manière non douloureuse. Ces points pourront également être travaillés selon les indications ou vos demandes avec des moxas (chaleur douce) ou des ventousesVaste sujet qui pourrait être développé longuement … Plus concrètement, l’acupuncture permet au cours de la grossesse :

  • de travailler en prévention, grâce à 3 séances aux 3°, 6° et 9° mois où le point sera fait sur l’équilibre général sur un plan physique et émotionnel. Ces séances permettront de corriger d’éventuels déséquilibres en train de s’installer ou de renforcer certains organes qui sont très sollicités lors de toute grossesse physiologique.
  • de soulager la plupart des maux de la grossesse : nausées, vomissements, remontées acides, troubles du sommeil, jambes lourdes voire oedèmes, hémorroïdes, sciatique, douleurs de dos, stress, peur, irritabilité…
  • d’accompagner les sevrages tabagiques en renforçant la volonté, diminuant la sensation de dépendance et en travaillant sur les effets qu’entraîne le manque (irritabilité, grignotages…) mais seulement si vous avez déjà pris la décision d’arrêter ou de diminuer.
  • de se préparer sur le plan corporel et émotionnel à l’accouchement. Nous utiliserons au début du 9° mois des points qui « maturent »  le col, le ramollissent, le raccourcissent, des points qui invitent bébé à descendre et l’utérus à se contracter…
  • une séance de préparation à l’accouchement peut être dédiée à la transmission de techniques d’acupression (stimulation des points par appui avec les doigts de l’accompagnant) pour favoriser la mise en travail et le bon déroulement de celui-ci…
Aurélie VAL
diplômée en acupuncture peut également vous accompagner
  • dans un parcours d’assistance médicale à la procréation, en utilisant des points qui vont stimuler la fonction ovarienne, favoriser l’implantation de l’œuf… et vous accompagner sur un plan émotionnel
  • dans le cadre de troubles gynécologiques (en plus d’une prise en charge occidentale) tels que dysménorrhées (douleurs de règles), irrégularité des cycles, syndrômes prémenstruels, bouffées de chaleur périménopausiques, troubles de la libido

No Comments

Comments are closed.